Manfred Curry, né en 1899, mort en 1953, fut un scientifique allemand né aux USA. Il a accompli plus de 1400 régates (1000 gagnées...) Il fut le pionnier de l'aérodynamisme adapté à la voile.

Unknown-1.jpeg
Unknown-1.jpeg

Unknown-3.jpeg
Unknown-3.jpeg

Unknown-2.jpeg
Unknown-2.jpeg

Unknown-1.jpeg
Unknown-1.jpeg

1/4

Voici quelques photos intéressantes tirées du livre de M Curry, le bougre avait déjà de bonnes idées !

P1070312.JPG
P1070312.JPG

P1070311.jpg
P1070311.jpg

P1070309.jpg
P1070309.jpg

P1070312.JPG
P1070312.JPG

1/4

Cet homme se nomme Manfred Curry. Il est l'un des pères fondateurs de la voile moderne. C'est un chercheur praticien dont les propositions ont fait école et qui s'appuie sur l'expérience acquise au cours de milliers de régates.

P1060962.jpg
P1060962.jpg

P1060961.jpg
P1060961.jpg

P1060981.JPG
P1060981.JPG

P1060962.jpg
P1060962.jpg

1/3

7 juin 1930

Comptes rendus des régates

 

Meulan-Les Mureaux 25 et 29 mai

 

Série des Chats :

1.Chat–Rieur 2. Chat – Raban 3. Entre-Chat II  4. Chat-Hue 5. Chat-Sœur 6. Chat-Lent 7. Chatte-Blanche 8. Chacal 9 Langue-de-Chat 10. Chat-Pacha 11. puis : Chat-Calot, Chat-Rabia, Chat-va-bien.

le bosco

P1040544.JPG
P1040544.JPG

P1040544.JPG
P1040544.JPG

1/1

america'sccup

P1040698.jpg
P1040698.jpg

P1040698.jpg
P1040698.jpg

1/1

casquette

P1040700.JPG
P1040700.JPG

P1040700.JPG
P1040700.JPG

1/1

19 janvier 1929

A propos de pirogues à balanciers

 

J'ai lu avec un vif plaisir les intéressantes informations que vous avez publiées au sujet des pirogues à balancier appelées aussi « catamarans ».

L'admiration que j'éprouve pour ces embarcations éminemment sportives, remonte à une vingtaine d'années.

Je voyageais à cette époque dans la mer rouge et nous avions fait escale à Port Soudan. Tandis que je me promenais sur le pont du bateau admirant le beau spectacle d'une mer  démontée, j'aperçus vers le large un trait noir. Ecumant surmonté d'une voilure assez grande, format ballon.

J'eus à peine le temps de me faire une idée de ce que cela pouvait être que, rapide, un frêle esquif passait devant notre bateau pour aller s'échouer sur la plage de sable. C'était une pirogue à balancier, conduite par un équipage noir composé de quatre hommes. La pirogue était recouverte entièrement d'une toile, la mettant plus ou moins à l'abri des embruns, le balancier était constitué par un amas de bambous liés ensemble et relevé aux deux bouts, tandis que la voile triangulaire était supportée par un mât double en bambou étayé aux deux bouts de la pirogue. L'équipage revenait probablement de la pêche et semblait ne pas se soucier du mauvais temps qui faisait rage.

Je suis resté quelques instants tout pensif, admirant ce spectacle entièrement nouveau pour moi…

Je ne veux pas m'étendre plus longuement sur ce sujet dont le champs de ressources est immense, mais à ceux qui sont imbus vraiment de l'esprit sportif, je signalerai que la pirogue à balancier est un instrument de sport vraiment émotionnant.  R. Marinitsch

Il y a près de 50 ans, j'ai jeté l'ancre de ma vie à La Tour de Peilz. 

J'avais eu l'opportunité de reprendre un magasin à gros chiffre d'affaires à Renens.

Arrivé sur place, je me suis immédiatement rendu compte qu'il était exclu que je passe des années dans cette ville. J'ai ainsi opté pour un petit magasin en faillite à La Tour. Descendant pour la première fois dans le port, un vieux monsieur me regarda :

Vous êtes nouveau, ici, non ? Souvenez- vous d'une chose. Ce port est un havre de paix.



Le vieux monsieur que je suis devenu moi-même se souvient encore de cette phrase.

Evidemment, les temps ont changé, quelques petits crétins sévissent parfois en opposition à cette société dont ils profitent largement et de nouvelles estacades ont vu le jour.

Il règne toutefois dans ce lieu nautique  un quelque chose de magique, d'aucunes ondes de sérénité, un climat exceptionnel que je n'ai pas retrouvé ailleurs.

Ecartant tout chauvinisme et en opposition à certains esprits chagrins, je prétends que notre port est le plus beau du lac. 

Mon premier bateau, 15m dériveur sous le jet d'eau à Genève.

le bateau de Mr Kurz devant la Tour date ?

Le port de La Tour à la belle époque !

Encore quelques images et textes adressés aux sentimentaux sensibles au passé et à ceux qui ignorent que notre présent dépend en grande partie du passé. Cela ne veux pas dire qu'il faut s'y complaire mais un petit saut chez nos ancêtres à défaut de nous rajeunir, peut être sympathique !